Indices de réglage

Must Read

Série 1 : Mesure électronique

Série 1 : Mesure électronique

Mesure des capacités

Mesure des capacités

Mesure des impédances

Méthode de la résonance
- Advertisement -

Cette publication contient la leçon N° 7 de la commande des machines électriques. Proposé et rédigé par Dr Khader Saad

Click below to download 1

Click below to download 2

Les principaux indices caractérisant les différentes méthodes de réglage de la vitesse sont les suivants :

a- La gamme de réglage de la vitesse :

C’est le rapport entre la vitesse maximale et la vitesse minimale de fonctionnement souhaité. Si on demande à un variateur une gamme de vitesse trop importante par rapport à son emploi normal, sa précision se dégrade. Le variateur doit posséder une gamme de vitesse supérieure à celle que réclame l’application.

D= Ωmax/ Ωmin

b- La progressivité de réglage :

C’est caractérisée par le nombre de vitesses stables obtenues dans la gamme de réglage donnée. Nous présentons cet indice de réglage par un coefficient de progressivité

kp= Ωii-1

c- La stabilité de fonctionnement à une vitesse donnée :

C’est caractérisée par la variation de la vitesse de rotation par un écart donné du couple résistant et dépend de la rigidité de la caractéristique mécanique du moteur. Elle est d’autant plus élevée que la rigidité de la caractéristique est plus grande.

d- La rentabilité de réglage :

C’est caractérisée par les dépenses liées à sa réalisation (coût d’investissement) et à son exploitation. Ce système sera d’autant plus rentable s’il assurera un amortissement rapide des dépenses et répond aux exigences des processus technologiques.

e- Le sens de réglage de la vitesse :

La diminution ou l’augmentation de la vitesse par rapport à la valeur nominale dépend du mode de réglage utilisé.

  • Le réglage de la vitesse par la variation de la résistance dans le circuit d’induit pour le moteur à courant continu ou la résistance rotorique pour le moteur asynchrone à bagues ne peut être réalisé seulement dans le sens de la diminution de la vitesse au-dessous de la vitesse nominale. Par contre,
  • Si on agit sur le flux pour les deux types de machine à CC ou à CA, le réglage est assuré dans le sens de l’augmentation au-delà de la vitesse nominale.

Remarque : pour agir sur le flux dans la machine à courant continu, on doit varier la tension du circuit d’excitation. Pour le moteur asynchrone il faut augmenter la fréquence au-delà de la fréquence nominale.

f- Charge admissible sur l’arbre du moteur :

La charge admissible du moteur lors de réglage de la vitesse dépend du mode de réglage utilisé et l’intervalle de réglage. L’échauffement du moteur est consommé par celui-ci. Si le moteur est surchargé (I >In) peut détériorer le moteur. La charge admissible du moteur est limitée par son échauffement, donc la condition requise pour la pleine utilisation du moteur lors de sa marche à différentes caractéristiques de réglage est la constance du courant de charge (I= In).

Indices de réglage

Zone 1 : Dans cette zone on utilise le réglage de la vitesse par variation de la tension ou la résistance. Dans ce cas on peut régler la vitesse de zéro jusqu’à la valeur nominale avec un couple nominal.

Zone 2 : Pour obtenir une vitesse supérieure à la valeur nominale, on agit sur le flux en augmentant la vitesse au-delà de sa valeur nominale (en conséquence, le flux diminue de sa valeur nominale). Dans ces conditions, avec l’augmentation de la vitesse on doit diminuer le couple résistant afin de garder la puissance nominale.

- Advertisement -
- Advertisement -
Latest News

Série 1 : Mesure électronique

Série 1 : Mesure électronique

Mesure des capacités

Mesure des capacités

Mesure des impédances

Méthode de la résonance

Mesure des résistances

Mesure des résistances

Mesure électrique et électronique

Mesure électrique et électronique
- Advertisement -

More Articles Like This